Ma vie en sucre...



Je ne pensais pas cliquer sur "Publier" concernant mon article aujourd'hui, non vraiment pas. Pourtant, j'y pense beaucoup en ce moment comme une envie de te parler, de me livrer un peu plus.

Cet article, il est dans mes brouillons depuis plus d'un an maintenant, je l'ai écrit sur un coup de tête, finalement comme la grande majorité de mes articles "Humeurs", avec tout mon cœur.

Depuis le début de mon blog, il est vrai que je ne me confie pas tellement sur ma vie, je reste assez discrète, je ne suis pas très à l'aise avec ça. Du coup, c'est vrai que tu ne connais pas grand-chose de moi, à part ma passion pour les rouges à lèvres...


  
 
Il y a certaines choses que je souhaite garder pour moi, comme tout à chacun finalement, et puis il y a des fois, j'ai envie de me livrer plus, je n'y arrive pas forcément. A vrai dire, j'aime écrire mes articles dans un but précis et lorsque je me décide enfin à écrire des billets plus personnels, là ça se complique ; déjà parce qu'il faut oser mettre des mots sur ses émotions et puis parce que certaine fois, je n'en voyais pas le but, alors je préférais ne rien écrire.

Avec un tout petit peu de recul et parce qu'aussi, en ce moment, là-haut dans ma p'tite tête ça carbure par mal ; et bien je me rends compte que je me trompe. Je ne devrais pas m'interdire l'envie de publier des articles plus personnels. Je pense qu'ils peuvent aider certaines personnes et m'aider aussi. 

Aujourd'hui, j'ai envie d'être transparente avec toi. Tu vois, il y a bien une chose qui fait partie de ma vie depuis presque toujours, je n'en parle pas, en tout cas jamais ici sur le blog. Et même si j'ai eu envie de t'en parler des tas de fois, je n'en voyais pas trop l'intérêt, quel était mon but ? Peut-être, ce que je vais te dire, n'a rien à faire sur un blog beauté ? Je n'en sais trop rien à vrai dire.




Bref, je tourne autour du pot, mais clairement je ne pensais pas que ça serait si compliqué d'en parler ici. Voilà maintenant, presque 17 ans que je suis diabétique, diabétique de type 1, insulino-dépendante plus précisément. Il n'y a rien d’extraordinaire là-dedans, mais je trouve ça difficile de ne jamais t'en parler. Cette maladie fait partie de moi, elle s'est accrochée à mon adolescence, bien qu'elle ne se voit pas, elle est là et par moment c'est difficile de faire comme si de rien n'était.

Je ne vais te mentir et te dire que c'est idyllique, non c'est certain, et l'inverse serait inquiétant non ?! Il y a des moments plus compliqués que d'autres, et des périodes où gérer ma maladie se passe mieux. J'ai presque envie de dire, tout dépend de mon état d'esprit. J'ai eu de très longues périodes où accepter ma maladie n'a vraiment pas été simple, beaucoup de déni même. 

C'est vrai que c'est contraignant, et par moment j'aimerais me réveiller et ne plus être diabétique, d'être comme quelqu'un de normal, de me sentir libre. Mais, c'est quoi être normal en fait ? Être libre ? 

Je sais que je me bloque toute seule, que je me suis mise beaucoup de trop de barrières avec cette maladie, alors qu'en fait je sais très bien que je peux vivre normalement. Ma maladie ne se voit pas, ce n'est pas inscrit sur mon front.

Où j'en suis en ce moment ? Je pense être sur de bonnes bases, j'essaie de faire plus attention, de me prendre mieux en main, de mieux suivre mes glycémies.

La maladie me fait peur par moment, et je crois que faire l'autruche pendant de très longues années (trop), ne sers à rien et au contraire c'est pire...   




Finalement, par le biais de cet article, j'ai envie de vraiment me prendre en main sur du très long terme, enfin accepter cette maladie qui de toute façon sera toujours là avec moi, de ne pas me focaliser sur le négatif, avancer la tête haute, si possible. Clairement, le chemin est encore long, mais ça me fait réellement du bien de pouvoir écrire tout ça.

Je ne sais pas si tu connais cette maladie, si toi-même tu es concerné(e), si toi aussi tu souffres d'une affection en particulier. Je n'en sais rien, mais je pense que l'on peut s'aider

J'ai volontairement omis d'expliquer en quoi consistait cette maladie, je n'ai pas envie d'entrer dans les détails ici, je ne voulais pas te saouler avec des termes médicaux. Mais si tu le souhaites, je peux très bien en parler dans un autre article.

Je pense que mon article risque d'être décousu mais je te parle avec mon cœur, je laisse venir les mots. Mais j'espère, sincèrement, que tu comprendras le fond.


Et puis, t'en parler, ne serait-ce pas un début d'acceptation ? 





Sophie & Bigoudis

12 commentaires

  1. Coucou ma belle <3 Ça me touche que tu te confies à nous et j'espère pouvoir t'apporter ton mon soutien, à ma petite échelle. Je connais cette maladie uniquement à travers mes cours de biologie, je connais le principe scientifique, sa gravité. Je sais aussi que tu n'es pas seule, que malheureusement beaucoup de personnes sont touchées (par le type II mais aussi par le type I). Je pense qu'on s'en fou de savoir si ça doit figurer sur un blog beauté ou non, car l'essentiel c'est la personne qui est derrière, et que ton expérience puisse aider des gens. Donc sens-tu libre de te confier ici, c'est ton espace. Et si tu as besoin de parler, je suis là <3
    Mille bisous <3
    Morgane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci pour ton commentaire et ton soutien ma jolie, tu es toujours là et ça me touche beaucoup !

      Je me sens un peu plus libérée d'en avoir parlé, et je suis heureuse que mon message ai touché.

      Bisous <3

      Supprimer
  2. Quel bel article ...
    Un très grand bravo ma Belle tu l'as fait !
    Je savais que tu y arriverais, je suis super contente pour toi que tu aies réussi à te livrer et te libérer un peu.
    Tu as fait un énorme premier pas, vraiment bravo ♡
    Je suis de tout coeur avec toi

    Bisous

    Barbara ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un gros premier pas et je me sens mieux, en tout cas merci de ton soutien !

      Je t'embrasse fort et à très vite <3

      Supprimer
  3. oui en parler c'est un grand pas bravo <3 gros bisous et de tout coeur avec toi

    RépondreSupprimer
  4. Tu as vraiment bien fait d'écrire cet article et ne pas te censurer. Ma cousine est aussi diabétique de type 1 depuis l'âge de 16 ans. On est très proche, et je la vois du coup supporter tout cela au quotidien. Ce n'est vraiment pas facile, même s'il y a toujours pire. Je trouve que vous avez beaucoup de courage face aux différentes contraintes que le diabète vous impose. Personnellement, je trouve qu'un petit article sur le sujet serait bien pour sensibiliser. Quand on parle diabète les gens ont tendance à penser à celui de type 2 et donc régime alors que le diabète de type 1 est bien plus contraignant et compliqué.

    Plein de bonnes choses pour la suite et à bientôt sur ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton message et ton de partage de ton ressenti face à cette maladie, c'est toujours intéressant d'en parler.

      Peut être qu'à l'avenir je parlerai de cette affection sur le blog.

      Merci pour ton message très touchant,
      Bisous <3

      Supprimer
  5. Bravo ma belle, quel article poignant !
    J'espère que ça t'as bien aidée et on est là toutes tes blopines et copines pour toi ;-)
    Tu as eu un grand courage et je t'en félicite.
    Coeurs sur toi ! Tu es belle !
    Bisous
    Soso

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui ma Soso tu as raison ça m'a aidé d'en parler, et votre présence est très importante, vous êtes de supers piliers pour moi !

      Merci ma belle,
      Bisous <3

      Supprimer
  6. Coucou ma belle,
    J'ai été très touchée par ton article, merci de te confier à nous <3 Blog Beauté ou pas, cet article a sa place ici et si besoin, n'hésite pas à me MP ok ?
    Je t'envoie plein de bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ma jolie,

      Merci pour ce message, tu es toujours très touchante dans tes petits mots, merci <3

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !