Mes envies les plus folles 2 ans après [Update]



Il y a de ça deux ans, je te parlais ici de tout un tas de choses que j'avais envie, qui me faisait rêver. Des rêves les plus simples au plus dingues...


Je me suis replongée dans cet article, deux ans après... Finalement, j'ai trouvé ça intéressant de voir où j'en étais par rapport à aujourd'hui. Est-ce que mes rêves sont toujours les mêmes ? Est-ce que j'en ai réalisé ? 


Allez vient, on fait le point ensemble,




En tête de liste, cette envie de partir, de changer d'air... Deux ans après, l'envie est toujours présente, très présente même !

J'ai beau être casanière, voire très casanière, j'aime quand même le changement et particulièrement bouger. Ça peut te sembler paradoxale, je te l'accorde, même si cela me fiche une trouille terrible de changer tout notre quotidien.

En toute franchise, j'ai vraiment, vraiment très envie de déménager. Je sature de la ville, j'ai envie d'air plus frais, et d'un jardin. Alors, il est possible que l'on déménage pas trop loin d'où l'on habite actuellement pour une maison, ou bien pourquoi pas une autre région. Pour l'instant rien n'est officiel, alors je ne souhaite pas en dire plus.

Dans mon rêve ultime, j'embarquerais bien mon chéri, mes enfants et mes chats à l'étranger pour y poser nos valises...





Il y a deux ans, je te confiais cette forte envie d'un deuxième enfant... Pas de suspens ici, tu connais la réponse, puisque notre petit bonhomme est venu agrandir la famille au mois de septembre 2018.

Dont j'ai partagé avec toi, un peu de ma grossesse, de mes envies de femme enceinte et de ces neuf mois, un peu magique quand même...



Ne me parlez pas d'un troisième, merci !



Et bien tu vois, cette idée un peu folle a changé en deux ans.
J'ai un peu, beaucoup repensé ma façon de voir mon blog, de comment je l'aborde...
Pour être totalement franche, vivre de sa passion, c'est extrêmement satisfaisant, je ne cracherai pas dans la soupe, hein !

Mais j'y ai beaucoup réfléchi et je ne suis pas prête à faire des sacrifices pour y arriver, ne serait-ce qu'un petit peu pour au moins réussir à me dégager un petit petit mi-temps financièrement parlant. Vivre de son blog et autres réseaux sociaux, demande énormément de temps, vraiment beaucoup, et avec deux enfants et un job à plein temps ce n'est absolument pas compatible.

Et puis, finalement, j'aime cette idée d'écrire ici, quand j'en ai envie, sans pression aucune, juste pour le plaisir. Pas d'obligation envers des marques, pas de délai imposé, pas de rythme imposé. Cela me correspond plus, je marche beaucoup au feeling et avec mon blog c'est pareil. Je n'aime pas me forcer à écrire pour écrire car je dois impérativement publier deux articles par semaine. Non clairement, cela ne me correspond pas, c'est plus anxiogène et improductif qu'autre chose.

J'ai le confort d'avoir un salaire fixe qui tombe chaque mois, de ne pas dépendre de contrats en free-lance, d'avoir un salaire inégal et de ne pas savoir de quoi sera fait demain. M'imposer certains contrats pour pouvoir simplement manger et faire vivre ma famille au détriment de certaines de mes convictions. Non clairement non !

Je travaille ici quand je le souhaite, parfois avec des marques, oui, ça arrive quelques fois, seulement, quand ce qui m'est proposé me convient. J'ai cette possibilité de faire comme je le souhaite car je ne dépends pas de mon blog pour vivre et c'est clairement plus confortable comme situation, enfin c'est ce qui me correspond le mieux.







Et toi, quels sont tes rêves ?


Sophie & Bigoudis

4 commentaires

  1. Comme quoi, pas mal de choses se sont passées en 2 ans ! Des rêves se sont réalisés et c'est chouette ! Vivre de son blog, je partage ce rêve là aussi mais je crois que pour moi, se serait un piège... ne pas savoir poser les limites, blogguer dans son lit à 23h... je crois que pour moi, ça serait pas l'idéal !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire.

      C'est vrai cela peut vite devenir un piège et c'est difficile aussi de ne pas mêler vie privée et boulot en travaillant depuis chez soi

      Supprimer
  2. Tout change en deux ans et mine de rien on te sent plus sur de tes convictions et heureuse.
    Je comprends que tu ne veuilles pas vivre de ton blog, je suis comme toi, m'imposer un rythme d'écriture ne me plairait pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet adorable commentaire, je suis ravie de lire que ce changement n'est pas passé inaperçu de votre côté que ça vous plaît !

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !